e-commerce
  • novembre 29, 2020
  • AdminPW
  • 0

Créer un site e-commerce ? C’est une question que tous les commerçants se posent et que bon nombre de personnes vous ont peut-être déjà suggérée. Mais comment mettre cela en place ? Est-ce adapté à votre commerce ou à votre activité ? Quels sont les moyens techniques à utiliser ? 

Pick Web est une agence de communication digitale basée en région PACA ; forte de son expérience dans le web et dans le digital, elle conçoit des sites e-commerce. Elle répond à vos questions et vous aide à franchir le pas et ainsi générer du chiffre d’affaires en plus.

Le E-commerce, c’est quoi ? 

Reprenons à la base : depuis l’essor d’Internet au début du 21ème siècle, les sites internet se sont multipliés par 30 et certains ont proposé des boutiques en ligne : vêtements, produits électroménagers, nourriture, tout est devenu possible. Aujourd’hui, l’acheteur peut en quelques clics passer commande sur son site préféré et recevoir son produit à la maison sans se déplacer

La pandémie mondiale qui nous touche actuellement a obligé bon nombre de commerçants à fermer leurs portes et à cesser leur activité. Seuls ceux qui possédaient déjà un site e-commerce ont pu continuer leur activité quasiment normalement. Le e-commerce, c’est donc votre site internet avec une boutique où votre client peut choisir son produit, l’ajouter à son panier et le commander tout en payant en ligne. Super simple peut-on penser ? Pour votre client, oui ! Mais pour vous, commerçant ? C’est ce que nous allons vous décrire par la suite.

Une mise en place technique

Pour mettre en place une e-boutique, il faut d’abord créer un catalogue de produits avec des déclinaisons. Par exemple : le tee-shirt sublimé proposé est disponible en tailles S, M, L, etc, mais aussi en noir, en bleu et en rouge – une multitude de détails qu’il va falloir renseigner. Et certains commerçants peuvent avoir des centaines de produits en stock. Il est important de renseigner également le poids et la taille pour l’expédition du produit. 

Ensuite il faut configurer le paiement. Le moyen le plus fiable et sécurisé lors de votre engagement dans l’e-commerce est d’aller voir votre banque et d’y ouvrir un compte VAE (vente à distance) afin de disposer du module bancaire adéquat et donc de configurer le terminal de paiement sur votre site. Il faudra compter en général une centaine d’euros puis ensuite une commission (environ 1%) prise sur chaque achat par votre banque. Il existe des solutions alternatives comme Paypal ou Stripe (gratuite) qui sont très rapides à installer (maximum 24 heures) et qui permettent de mettre en place un terminal très rapidement. La contrepartie est que la commission peut varier de 1,5% à 3%. A réfléchir selon le volume de vente total budgété. 

Enfin la dernière étape reste l’expédition : vous pouvez ouvrir un contrat avec La Poste ou Colissimo (impression des étiquettes chez soi) mais cette solution implique un délai d’à peu près 1 semaine pour valider le contrat avec certains expéditeurs. Nous avons par exemple programmé avec notre client Inplay la solution Boxtal, qui est gratuite et simple à utiliser pour l’administrateur ; elle vous permet de définir vos prix et le type d’expédition : point relais ou directement à domicile.

Qui pour gérer tout cela ?

Une boutique en ligne doit se gérer de la même façon qu’un commerce “normal” : demandes de renseignements, retours de colis, expéditions, litiges, erreurs de stock. Il faut donc être formé pour entretenir son site e-commerce et rester très réactif : pour cela, Pick Web inclut dans tous ses contrats de site e-commerce une formation et une assistance. Ajoutez à cela que vos produits doivent donner envie d’être achetés, oubliez alors la traditionnelle photo avec un téléphone portable et un fond multicolore : une installation d’un mini studio photo coûte désormais moins d’une centaine d’euros.

Les aides de l’Etat  

Après l’annonce du second confinement par le gouvernement, le premier ministre a décrété une aide aux entreprises et commerces qui souhaiteraient franchir le pas pour le e-commerce. Aux dernières nouvelles, cette aide serait de 500 € mais nous vous laissons le soin de lire toutes les petites lignes de ce texte car elle n’est pas destinée à tous les commerçants. Bonne nouvelle donc, elle représente à peu près ¼ du budget d’un site e-commerce. Cette aide sur le passage au numérique est un bon levier pour vous rendre plus visible sur Internet et les moteurs de recherche. Créer un site ou procéder à une refonte doit être interprété comme un investissement et non une dépense. Alors, prêt à franchir le pas ?